Galapatours Logo without whitespace
Santiago

Santiago Île, Galapagos

Otaries à fourrure et flamants roses

Informations sur : Santiago

L'île de Santiago possède des falaises abruptes qui forment de magnifiques décors pour les photographies, tout en offrant un habitat parfait pour d'innombrables oiseaux marins. Il y a 400 ans, les pirates s'arrêtaient ici pour se ravitailler en eau douce, en bois et en viande. Nommée à l'origine l'île James, en hommage au roi anglais James II, Santiago a reçu la visite de Charles Darwin en deuxième escale lorsqu'il a visité les Galápagos sur le Beagle. Il y a trouvé des gens qui vivant de façon rudimentaire sur l'île, attrapant des tortues pour leur viande et huile.

L'île a connu une longue histoire de pillage de ses ressources naturelles, parmi lesquelles la construction d'une petite mine de sel en 1920 qui est maintenant un site touristique. Dans les années 1960, la petite colonie de Puerto Egas fut fondée. Dans les années 1800, des chèvres, des porcs et des ânes ont été introduits à Santiago, ce qui a causé d'énormes problèmes pour les espèces endémiques et leurs habitats. L'île jouit de deux excellents sites touristiques à James Bay, sur la côte nord-ouest, et à Sullivan Bay, au sud-est. Juste derrière James Bay ou la baie de James, vous trouverez une magnifique lagune qui abrite des flamants roses et plusieurs espèces de canards. Les visiteurs peuvent souvent observer les otaries à fourrure des Galápagos qui se prélassent à Puerto Egas, à l'extrémité sud de la baie de James. Les îles voisines de Santiago sont plus petites, certaines ont des sites touristiques comme l’île Bartolomé. D'autres sont d'excellents sites de plongée pour ceux qui souhaitent faire des excursions de plongée agréées.

Faits intéressants sur Santiago

Les otaries à fourrure des Galápagos apprécient de se prélasser à Puerto Egas.

Les pirates et les boucaniers utilisaient Santiago pour se réapprovisionner en eau, viande et bois de chauffage.

Charles Darwin a rencontré des chasseurs de tortues vivant sur l’île lorsqu'il est arrivé à bord du Beagle.

On peut voir des flamants roses dans la lagune intérieure près de la baie de James.

Photos : Santiago

Santiago
Santiago

Les points forts : Santiago

Chinese Hat
Chapeau Chinois

Le Chapeau Chinois ("Sombrero Chino" pour les locaux) est un îlot situé à une courte distance de la côte sud-est de Santiago. Le petit canal entre le chapeau chinois et Santiago est assez profond, mais abrité et l'eau est d'un turquoise scintillant.

L'îlot prend son nom parce que si vous vous approchez par le nord, vous verrez que ce petit cône volcanique ressemble effectivement au traditionnel chapeau asiatique. Vu d'en haut sur une image satellite, cet îlot est en fait ovale.

Il y a un court sentier de randonnée sur le Chapeau Chinois qui longe la côte ouest de l'île. Il s'agit d'un paysage de gravats volcaniques et de formations de lave.

Le long de la côte du Chapeau Chinois et de la rive opposée de Santiago, vous verrez probablement les otaries des Galápagos et les manchots des Galápagos, se prélassant au soleil ou cherchant de l'ombre pour éviter les moments chauds de la journée. En levant la tête, vous pourriez apercevoir la magnifique buse des Galápagos.

La raison principale d'une visite au Chapeau Chinois est de faire de la plongée avec tuba dans ce canal turquoise. Ici, vous pouvez voir plusieurs espèces de requins, de raies et une variété de poissons tropicaux. Tous les bateaux des Galápagos ne peuvent pas le visiter et les permis ne sont accordés qu'à un petit nombre de bateaux et de guides. Chez Galapatours nous offrons des itinéraires sur tous ces bateaux. Ainsi, si une visite du Chapeau Chinois est importante pour vous, parlez-en à l'un de nos conseillers voyage experts des Galápagos pour vous aider à choisir l'itinéraire parfait.

Animaux : Santiago

Nos voyages : Santiago

Micaela

Vos coordonnées

Micaela
Micaela