Huîtrier d’Amérique | Galapatours
American Oystercatcher

Huîtrier d’Amérique

Un bec rouge pour se nourrir d’huîtres et de mollusques

Informations sur : Huîtrier d’Amérique

L'huîtrier est l'un des résidents les plus appréciés des Galápagos. On le reconnaît à son long bec rouge caractéristique, à son corps noir et blanc et à ses pattes rose pâle et robustes. L'huîtrier femelle a tendance à être légèrement plus grosse que le mâle, avec un bec plus long.

Lors de votre croisière aux Galápagos, vous les rencontrerez le plus souvent sur les plages principales, du nord et du sud des îles. Vous pouvez les repérer soit à bord de votre bateau, soit lors d'une excursion à la plage avec votre guide naturaliste Galapatours. Vous pouvez aussi les rencontrer dans les dunes, les marais salants ou les vasières.

L'huîtrier se nourrit de mollusques et de crustacés qu'il extrait à l'aide de son puissant bec rouge parfaitement adapté à cet usage. Ce grand et lourd bec est utilisé par les huîtriers pour ouvrir les coquilles de mollusques. Ces oiseaux portent d’ailleurs ce nom, car les huîtres sont l’élément central de leur alimentation.

Pendant la saison de reproduction, vous aurez peut-être la chance de voir les rituels de parade nuptiale de ces oiseaux. Les huîtriers marchent côte à côte et attirent l'attention l'un de l'autre en utilisant des sifflets distinctifs. Les huîtriers protègent leurs nids et cachent souvent leurs œufs parmi des cailloux ou des morceaux de coquilles cassés. Ce comportement intelligent les protège contre d'éventuels prédateurs. Lors de votre croisière aux Galápagos, vous pourrez en apprendre beaucoup plus sur ces charmants oiseaux et photographier leurs remarquables becs rouges.

Faits intéressants sur Huîtrier d’Amérique

Leur bec rouge distinctif est l'outil parfait pour ouvrir les coquillages.

Les parades nuptiales sont merveilleuses à observer.

Camoufler les nids avec des coquillages et des cailloux pour tromper les prédateurs.

Faciles à repérer à bord du navire ou lors d'une excursion sur la plage.

Photos : Huîtrier d’Amérique

American Oystercatcher
American Oystercatcher
American Oystercatcher

Points forts où l'on peut voir : Huîtrier d’Amérique

Chinese Hat
Chapeau Chinois

Le Chapeau Chinois ("Sombrero Chino" pour les locaux) est un îlot situé à une courte distance de la côte sud-est de Santiago. Le petit canal entre le chapeau chinois et Santiago est assez profond, mais abrité et l'eau est d'un turquoise scintillant.

L'îlot prend son nom parce que si vous vous approchez par le nord, vous verrez que ce petit cône volcanique ressemble effectivement au traditionnel chapeau asiatique. Vu d'en haut sur une image satellite, cet îlot est en fait ovale.

Il y a un court sentier de randonnée sur le Chapeau Chinois qui longe la côte ouest de l'île. Il s'agit d'un paysage de gravats volcaniques et de formations de lave.

Le long de la côte du Chapeau Chinois et de la rive opposée de Santiago, vous verrez probablement les otaries des Galápagos et les manchots des Galápagos, se prélassant au soleil ou cherchant de l'ombre pour éviter les moments chauds de la journée. En levant la tête, vous pourriez apercevoir la magnifique buse des Galápagos.

La raison principale d'une visite au Chapeau Chinois est de faire de la plongée avec tuba dans ce canal turquoise. Ici, vous pouvez voir plusieurs espèces de requins, de raies et une variété de poissons tropicaux. Tous les bateaux des Galápagos ne peuvent pas le visiter et les permis ne sont accordés qu'à un petit nombre de bateaux et de guides. Chez Galapatours nous offrons des itinéraires sur tous ces bateaux. Ainsi, si une visite du Chapeau Chinois est importante pour vous, parlez-en à l'un de nos conseillers voyage experts des Galápagos pour vous aider à choisir l'itinéraire parfait.

Darwin Bay
Baie Darwin

La baie Darwin est un site incontournable pour les ornithologues amateurs. Après un débarquement sur une belle plage de corail blanc, vous pourrez suivre un sentier facile d'un kilomètre et demi et border des mangroves peuplées d'oiseaux. Les espèces que l'on peut voir sur cette partie du sentier comprennent les fous de Grant, les fous à pieds rouges et les mouettes à queue fourchue. Au fur et à mesure de votre balade, vous trouverez des criques où les otaries des Galapagos aiment nager et jouer paresseusement. Au bout du sentier, vous arriverez au sommet d'une falaise qui récompensera votre effort avec une vue spectaculaire.

Dragon Hill
Colline du Dragon

La Colline du Dragon est le siège d'une histoire à succès dans la conservation des Galapagos. En 1975, la quasi-totalité de la population d'iguanes terrestres des Galapagos de cette partie du nord-est de Santa Cruz a été anéantie par des meutes de chiens sauvages. Le Centre de recherche Charles Darwin est passé à l'action avec un programme d'urgence de reproduction et d'élevage d'iguanes terrestres. Le programme a connu un grand succès et le dernier iguane élevé en captivité a été relâché du centre d'élevage sur la Colline du Dragon en 1991. Les iguanes continuent d'être libérés ici tous les 3 ou 4 ans à partir d'autres centres d'élevage des Galapagos pour assurer le succès continu des iguanes de la Colline du Dragon.

Le rivage rocheux est un excellent site de plongée au tuba où vous pouvez nager avec des tortues vertes, des requins et des raies. Un sentier mène à l'intérieur des terres jusqu’à deux lagunes d'eau salée qui accueillent souvent des flamants des Galapagos roses. En continuant le sentier autour de la Colline du Dragon, vous pourrez voir des iguanes terrestres dans la nature, et vous amuser à trouver leurs terriers tout au long du sentier.

En plus des iguanes terrestres, la région autour de la Colline du Dragon est riche d'autres espèces dont les pinsons des Galapagos, les oiseaux moqueurs et le cactus endémiques d'Opuntia. C'est l'un des plus longs sentiers pédestres. Votre guide Galapatours vous recommandera d'utiliser de bonnes chaussures, d'autant plus que le sentier peut être inégal à certains endroits et devenir glissant et boueux après un climat pluvieux.

Eden Islet
Îlot d’Eden

L'îlot d'Eden est composé des restes d'un "cône de tuf" volcanique - élément volcanique formé par les explosions lorsque la lave fondue entre en contact avec l'eau de mer froide. Eden se trouve juste au large de la côte nord-ouest de Santa Cruz.

Ici, les animaux sauvages sont nombreux sur terre, dans l'air et dans l'eau. Parmi les oiseaux de mer, vous verrez des fous à pieds bleus plonger pour attraper leurs proies. En faisant de la plongée avec tuba depuis votre bateau, vous verrez probablement des tortues vertes des Galápagos, des raies et des requins dans les eaux claires et peu profondes, en particulier si vous êtes près des mangroves sur le rivage.

Il n'y a pas de débarcadère, mais votre guide Galapatours vous fera faire le tour de l'île en vous indiquant les sites d'intérêt et les meilleurs endroits pour vous baigner.

Egas Port
Port d'Egas

Puerto Egas est un port abrité à l'extrémité sud de la Baie James sur la côte nord-ouest de Santiago. Ce débarcadère est le point de départ de deux sentiers de randonnée.

Le premier sentier longe la côte pour visiter les otaries à fourrure. Les otaries à fourrure des Galápagos préfèrent l'ombre au soleil équatorial et les rivages rocheux avec des grottes dans lesquelles ils peuvent rester au frais. Les grottes ici sont parfaites et les mares d'eau salée sont aussi appréciées par les iguanes marins.

Le deuxième sentier depuis le Puerto Egas se dirige vers l'intérieur des terres jusqu'à la Mine de Sel. Cette randonnée d'un peu plus de 3 km de long vous emmène jusqu'au bord du cratère d’une mine de sel. Cette "mine" est en fait un petit cône volcanique rempli d'une lagune d'eau salée qui s'assèche pendant la saison sèche. À plusieurs reprises au cours du XXe siècle, des particuliers ou des entreprises ont tenté d'en extraire du sel, sans succès commercial. Le nom de ce port a été donné en l'honneur du propriétaire de la dernière entreprise à avoir essayé l'extraction de sel, Hector Egas.

Le lagon abrite des flamants des Galápagos roses des Galápagos et on peut souvent voir la magnifique buse des Galápagos volant en cercles au-dessus de cette zone.

Espumilla Beach
Plage Espumilla

La Plage Espumilla est située à l'extrémité nord de la Baie James, une grande baie sur la côte nord-ouest de Santiago. Il s'agit d'une jolie plage bordée de forêts vertes et luxuriantes.

La plage elle-même abrite des iguanes marins qui se nourrissent parmi les rochers de part et d’autre de la plage. C'est un bon endroit pour faire de la plongée avec tuba, les voyageurs mentionnant souvent avoir vu des requins, des raies et des poulpes. C'est aussi un site de nidification pour les tortues vertes des Galápagos.

Il y a un sentier de randonnée à l'intérieur des terres qui mène au-delà d'une lagune vert vif, sa couleur étant due aux algues contenues dans l'eau. Vous y trouverez des flamants des Galápagos. Le sentier fait ensuite une boucle à travers la zone aride, où vous pouvez voir d'autres espèces d'oiseaux, dont les buse des Galápagos.

Puerto Chino
Puerto Chino

Cette jolie petite plage se trouve de l'autre côté de l'île, en face de la ville de Puerto Baquerizo Moreno, et on peut y accéder par un sentier pédestre à partir de la route qui passe devant La Galapaguera du Cerro Colorado.

Avec son sable blanc et son eau turquoise, Puerto Chino est un endroit merveilleux pour se détendre et profiter des vues et des sons de l'océan Pacifique. Il y est agréable de nager et de faire de la plongée avec tuba. Vous verrez peut-être des tortues vertes des Galápagos et des raies pastenagues. Les lions de mer se prélassent aussi parfois sur les rochers à côté de la plage, et vous pouvez souvent voir des fous à pieds bleus.

Chez Galapatours, c'est l'un de nos endroits préférés, car il est reculé et demande un petit effort pour s'y rendre - mais cet effort est récompensé par un panorama merveilleux, parfait pour un bain de soleil relaxant ou une aventure de plongée.

Witch Hill
Colline des Sorcières "Witch Hill"

La plage de sable corallien d'un blanc éclatant de la Colline des Sorcières ("Cerro Brujo") est, à notre avis, l'une des meilleures des Galápagos. La colline elle-même est le produit d'un cône de tuf volcanique - un cône composé de cendres et de débris volcaniques compacts. Ce fut l'un des premiers sites que Charles Darwin visita lors de son fameux voyage à bord du Beagle.

C'est un endroit merveilleux pour voir de nombreuses espèces endémiques des Galápagos, à la fois marines, terrestres et aviaires. Parmi les animaux que vous pourrez voir lors d'une visite à la Colline des Sorcières vous trouverez les otaries des Galápagos, les iguanes marins, les pélicans et les fous à pieds bleus des Galápagos. Il est possible de marcher le long de la plage à un rythme tranquille, en admirant de tout ce qui vous entoure.

Nous vous recommandons vraiment de faire de la plongée avec tuba pour observer de raies, de tortues marines, des coraux et d'une large variété de poissons tropicaux. Si vous n'êtes pas nageur, une balade en panga vous permettra de voir beaucoup d'animaux sauvages grâce aux eaux cristallines de cette magnifique plage.

Nos voyages pour repérer les : Huîtrier d’Amérique

Prix
Prix minimum

EUR 700

Prix maximum

EUR 20000

Durée (Jours)
Jours minimum

3

Jours maximum

19