Floreana Île | Galapatours
Floreana

Floreana Île, Galapagos

Lieu de naissance du premier vrai galapaguense

Informations sur : Floreana

L'île de Floreana a une histoire humaine très inhabituelle, peut-être la plus colorée de toutes les îles Galápagos ! C'est là qu'a vécu la toute première personne à vivre à plein temps aux Galápagos - un Irlandais intrépide du nom de Patrick Watkins, qui a été abandonné ici et y a vécu deux ans, à partir de 1807. Floreana est également le théâtre d'un véritable récit de crime et le lieu de naissance du premier habitant des Galápagos ! 

Floreana a été la première île des Galápagos à être colonisée par les Équatoriens vers 1832. Elle devait à l'origine servir de colonie pénale, mais l'absence d'une source fiable d'eau douce a fait que cette entreprise a été de courte durée. Plusieurs autres tentatives ont été faites au fil des années pour établir une colonie durable et, en 1924, des immigrants norvégiens ont même essayé de créer une entreprise de mise en conserve du poisson, mais cela n'a pas duré longtemps non plus.

Puis, en 1930, un médecin holistique allemand et sa dame de compagnie sont arrivés. Le Dr Friedrich Ritter et Dore Strauch ont réussi à créer un jardin de taille décente et ont réussi à vivre de la terre avec succès. Réputé pour être un peu excentrique, le Dr Ritter a pris la mesure inhabituelle et drastique de faire arracher toutes ses dents et de les remplacer par des prothèses en acier inoxydable avant son arrivée ! Il voulait éviter que des problèmes dentaires ne viennent entraver ses tentatives de vivre dans un isolement glorieux sur Floreana.

En 1932, Margret Wittmer, enceinte, arrive avec son mari Heinz. Ils construisent une maison et réussissent à s'installer dans un mode de vie agricole prospère avant qu'elle ne donne naissance dans une grotte à leur fils Rolf, le premier à naître aux Galápagos. La famille Wittmer est toujours très active dans le domaine du tourisme durable sur les îles aujourd'hui, et vous pouvez réserver une place sur l'un de leurs navires de croisière aux Galápagos, le Tip Tip II, Tip Top IV ou Tip Top V ici avec Galapatours.

La majorité des habitants de l'île de Floreana vivent encore de l'agriculture. La principale source d'eau de toute l'île est un étang naturel qui ne se remplit que pendant la saison des pluies. Cela signifie que lorsque la sécheresse frappe, les pénuries d'eau se produisent rapidement, et c'est un problème grave pour les habitants de l'île jusqu'à aujourd'hui. De toutes les îles Galápagos, Floreana est la plus touchée par la présence humaine et l'introduction de chèvres, qui ont fini par errer sur l'île pendant de nombreuses années. Les chèvres et certaines autres espèces non-indigènes ont été complètement éliminées par le parc national des Galápagos en 2007, mais il est peu probable que le paysage dévasté laissé derrière lui se remette suffisamment en état pour permettre à toute la faune indigène de se rétablir avec succès.

C'est pourquoi les efforts de conservation se concentrent sur des espèces spécifiques comme les serpents des Galápagos, les faucons, les chouettes effraies et d'autres espèces d'oiseaux, et sur la protection des plus rares, dont l'oiseau moqueur de Floreana. Aujourd'hui éteint sur l'île principale de Floreana, le Moqueur de Floreana ne se trouve plus que sous la forme de deux minuscules populations vivant séparément sur deux petites îles au large des côtes de Floreana.

Faits intéressants sur Floreana

La première personne née aux Galápagos est née ici - en 1932 !

L'introduction de chèvres sur l'île a causé des dommages importants sur la faune endémique.

Des personnages hauts en couleurs ont fait de Floreana leur maison au fil des années.

L'oiseau moqueur de Floreana est l'une des espèces les plus rares aux Galápagos.

Photos : Floreana

Floreana
Floreana
Floreana

Les points forts : Floreana

Asilo de la Paz
Maison de retraite de la Paz

L'Asilo de la Paz sur l’île Floreana est un site historique important des Galápagos. C'est l'endroit où séjournèrent certains des premiers colons de l'archipel. Vous pourrez visiter les grottes ainsi que la rare source d'eau douce qui a rendu la vie humaine possible ici.

Le centre d'accueil aux visiteurs est situé à proximité de Puerto Velasco Ibarra sur la côte ouest de Floreana. Depuis le centre d'accueil, vous pouvez monter jusqu'au sommet d'une colline de 450 m, en marchant à travers la forêt de Scalesia et en passant par un centre d'élevage où les tortues géantes des Galápagos de San Cristóbal sont gardées - les tortues endémiques de Floreana ont disparu depuis longtemps, chassées par les humains pour leur viande.

Le sentier de randonnée est difficile par endroits. Nos guides de Galapatours recommandent vraiment de bonnes chaussures de randonnée pour cette excursion - évitez les chaussures ouvertes.

Post Office Bay
Post Office Bay

L’histoire de Floreana, comme plusieurs îles des Galápagos, est étroitement liée à la chasse à la baleine. Durant leurs voyages de plusieurs mois, les navires baleiniers faisaient escale ici pour refaire des stocks de nourriture et d'eau, et pour que les marins impatients annoncent à leurs proches qu'ils étaient en lieu sûr. La tradition voulait que les marins laissent une lettre adressée à leurs familles espérant qu'un navire de retour au port la prendrait et la livrerait pour eux. Cette pratique consistant à laisser des lettres et des cartes et en prendre d'autres adressées aux proches a donné son nom à l’endroit, aujourd’hui appelé "Post Office Bay" (la baie du courrier).

Des dizaines d'années plus tard, le bureau de poste officieux de Floreana est toujours très actif - pourquoi ne pas y laisser une carte ou en ramener une dans votre ville pour la remettre au destinataire ? En plus de cette charmante tradition, Post Office Bay offre une plage agréable et un sentier de randonnée allant jusqu'à une grotte de lave qui descend jusqu'à la mer.

Vous aurez également l'occasion de prendre un panga à travers des criques et des mangroves, d'où vous pourrez voir des requins, des raies et des otaries nager autour de vous.

Baroness View Point
Belvédère de la Baronne

Situé sur la côte nord de l'île Floreana, le Belvédère de la Baronne est un endroit merveilleux pour s'imprégner de la beauté et de la diversité des Galápagos.

Ce point de vue touristique porte le nom de la baronne Eloise Bosquet de Wagner Wehrhorn (elle n'a jamais confirmé son appartenance à la famille royale autrichienne) qui est venue sur l'île avec ses deux - certains disent trois - amants dans les années 1930. Après quelques désaccords avec deux autres familles de colons, la baronne et un de ses amants disparurent. Selon la légende locale ils auraient été assassinés…

Outre cette intrigue exotique, le belvédère offre des sentiers de randonnée agréables et faciles qui vous permettront de vous voir de près les oiseaux et la flore de l'île. Les vues sont magnifiques et vous pouvez même apercevoir les tortues vertes des Galápagos nager dans les eaux peu profondes ainsi que les mangroves côtières.

La Lobería
La Lobería

Sur la côte ouest de l’île Floreana, La Loberia est une plage charmante où les habitants et les voyageurs se rendent pour son ambiance. Le long du rivage, vous trouverez presque 1 km de sentiers à travers le Parc National, certains d'entre eux passant par les rochers et d'autres par les plages de sable fin.

La principale attraction de La Loberia est la colonie agitée d’otaries des Galápagos qui y vivent. Outre ces créatures bruyantes et amusantes, vous verrez souvent des iguanes marins sur les rochers, et d’en haut vous verrez probablement des tortues vertes nager dans les baies rocheuses tout le long de cette côte.

Champion Islet
Îlot Champion

L’îlot Champion est considéré comme l'un des meilleurs sites de plongée avec tuba de tout l'archipel. Cette petite île porte à l'origine le nom d'un célèbre baleinier, Andrew Champion, et dans ses eaux, on peut apercevoir des otaries des Galápagos, des tortues vertes, des requins-marteaux, des raies et de nombreux poissons de récif colorés.

L’îlot Champion n'est pas seulement idéal pour ceux qui s’intéressent à la vie marine. Sur le rivage, vous trouverez des manchots des Galápagos des Galápagos, des fous à pieds bleus et des oiseaux frégates des Galápagos des Galápagos pour n'en nommer que quelques-uns. Un résident très spécial est l'oiseau moqueur de Floreana. Cette espèce est extrêmement rare, il ne reste que 100 spécimens dont seulement 30 à 40 sur cette île. On ignore combien de temps cette espèce fragile pourrait survivre.

Cormorant Point
Punta Cormorán

Punta Cormoran se trouve à l'extrémité nord de l’île Floreana. Vous débarquerez sur une plage située entre deux sommets volcaniques. Le sable de l'une des plages est de couleur vert olive. Ceci est dû à la forte concentration de cristaux d'olivine d’origine volcanique dans le sable. Une autre plage est composée principalement de coraux rendant le sable blanc et fin.

Ce territoire des Galápagos abrite une grande lagune appréciée par les flamants des Galápagos roses, leur couleur rose contrastant avec le sable vert. Punta Cormorant possède un agréable spot de plongée dans lequel il est fréquent d’apercevoir des raies dans les bas fonds. La randonnée d'1,5 km vous mènera à un terrain plus élevé et offrant une vue imprenable sur le lagon et sur les deux plages de part et d'autre de la pointe.

Animaux : Floreana

Nos voyages : Floreana

Prix
Prix minimum

EUR 700

Prix maximum

EUR 20000

Durée (Jours)
Jours minimum

3

Jours maximum

19