Baltra

Baltra Île, Galapagos

La porte d'entrée aux îles Galapagos

Informations sur : Baltra

Contrairement à beaucoup d’îles des Galápagos, l’île Baltra n'est pas le vestige visible d'un volcan sous-marin puisqu’elle a été formée par une série de remontées de lave, d’où ses plaines plates. Jusqu'aux années 1930, l'île inhabitée ne reçut pas une grande attention de la part du reste du monde. Mais c’est à cette période que le gouvernement américain se tourna vers Baltra pour y construire une base stratégique aérienne. Les Américains ont d'abord pensé à San Cristóbal car elle était habitée et disposait d'un bon approvisionnement en eau, mais Baltra l’a finalement remporté grâce à sa position centrale et son terrain plat. La construction de la base aérienne a commencé en 1942 avec une piste d'atterrissage d'un kilomètre de long. Avec le temps, la base s'est agrandie et a abrité plus de 200 bâtiments, dont des bureaux, des casernes pour plus de 1 000 soldats et même un bowling ! Depuis les airs, vous pouvez encore voir les contours des fondations d'un grand nombre de ces bâtiments disparus. Après la guerre, le gouvernement américain a remis la base à l'Équateur qui a offert à chaque famille des Galápagos un des bâtiments. Beaucoup de gens ont choisi de démolir soigneusement leur "présent", transportant les matériaux pour construire ou reconstruire leurs maisons sur Santa Cruz et San Cristóbal. La base militaire s'est ensuite transformée en aéroport civil et c’est en 1963 qu’a atterri le premier vol commercial à destination des Galápagos. La marine et l'armée de l'air équatoriennes y sont toujours présentes. Au-delà des vols réguliers, Baltra est également le principal point de ravitaillement en carburant pour les bateaux touristiques de Santa Cruz. L'île Baltra est la première île sur laquelle la plupart des voyageurs poseront les pieds en arrivant dans l’archipel, avant d’embarquer pour leur croisière aux Galápagos. Depuis l'aéroport, vous pouvez vous rendre en bus à votre navire au large de la baie d'Aeolian, ou au quai du ferry pour une excursion à Santa Cruz. Baltra a un environnement très sec et la végétation est principalement composée de buissons, de figuiers de Barbarie et d’arbres de Palo Santo. Cependant, beaucoup d'oiseaux ont fait de l’île Baltra leur maison, comme les Fous ou les Frégates.

Faits intéressants sur Baltra

L’une des principales portes d’entrée aux Galápagos.

Une ancienne base aérienne américaine y a été créée ; elle disposait même d’un bowling !

Baltra s’est formée à partir de levées de lave.

Beaucoup d'oiseaux y vivent, dont les fous et les frégates.

Photos : Baltra

Baltra
Baltra
Baltra

Les points forts : Baltra

Mosquera Islet
Îlot de Mosquera

La petite île de Mosquera, comme beaucoup d’îlots similaires dans les Galapagos, s’est formée suite à un soulèvement volcanique. Au fil des siècles, elle a aussi attiré des coraux qui, avec les roches qui forment l'îlot, ont aidé à capturer le sable des courants s'écoulant entre l'île Baltra et l'île North Seymour. Mosquera abrite l'une des populations les plus importantes de l'archipel d’otaries des Galapagos. Vous pourrez observer leurs jeux et admirer leur sens de la détente lorsqu’elles prennent un bain de soleil sur la plage. Il a parfois été possible d’apercevoir des orques dans les eaux au large de l'île de Mosquera, probablement attirées par le grand nombre d’otaries des Galapagos dont elles se nourrissent.

Mosquera Diving Point
Mosquera, spot de plongée

Mosquera, comme d'autres îlots similaires des Galápagos, a été formé par un soulèvement volcanique. L'îlot Mosquera qui émerge de la mer entre les îles Seymour et Baltra. Un fond sablonneux à 15-18 mètres est parsemé de curieuses anguilles-jardinières mouchetées et d'espèces pélagiques ainsi que d'un récif qui descend vers les profondeurs. Gardez un œil sur les requins à tête de marteau et les anguilles-jardinières mouchetées qui sortent leur tête du sol et disparaissent dans leur terrier à votre approche ! On trouve également dans la région des requins de récif à pointe noire et à pointe blanche, des otaries, des tortues, des barracudas, des raies pastenagues, des raies aigles, des anguilles des Galápagos et une variété de poissons de récif et d'invertébrés.

Mosquera abrite l'une des plus grandes populations d'otaries des Galápagos de l'archipel, et vous pourrez observer leurs pitreries et admirer leur sens de la relaxation lorsqu'elles prennent le soleil sur la plage. Des orques ont été observées de temps en temps dans les eaux de l'île Mosquera, probablement attirées par le grand nombre d'otaries des Galápagos, dont elles se nourrissent.

Au fil des siècles, l'île Mosquera a également attiré des coraux et, avec les rochers qui forment l'îlot, elle a contribué à capturer le sable des courants qui circulent entre l'île Baltra et l'île North Seymour.

L'îlot Mosquera a une profondeur comprise entre 6 et 27 mètres (20 à 90 pieds). La visibilité est en moyenne de 12 à 15 mètres (40 à 50 pieds). La houle et le courant sont généralement modérés à forts.

Animaux : Baltra

Nos voyages : Baltra

Prix
Prix minimum

EUR 800

Prix maximum

EUR 21000

Durée (Jours)
Jours minimum

3

Jours maximum

19

Catégorie de navire

Type de navire

Équipements

Type de croisière

Micaela
Vos coordonnées
Micaela
Appelez maintenant
+33 1 86 26 29 65
Nous sommes là pour vous.
Micaela