Galapagos Fur Seal

Otarie à fourrure des Galapagos

Pêcheur nocturne des Galapagos, en voie de disparition

Informations sur : Otarie à fourrure des Galápagos

L’otarie à fourrure ne se trouve que sur la côte rocheuse à l’ouest des îles Galápagos. Malheureusement, leur population diminue et elles sont maintenant officiellement inscrites sur la liste des espèces en voie d’extinction. Espèce nocturne, elles ne sont actives que la nuit lorsqu'elles chassent. Elles sont donc moins visibles que les otaries des Galápagos, mais les deux mammifères marins ne comptent plus que 40 000 animaux de leur espèce. Lors d'une croisière Galapatours, nos experts naturalistes et capitaines de bateau maximiseront vos chances de voir ces créatures uniques lors de votre voyage dans l’archipel.

L’otarie à fourrure des Galápagos est la plus petite espèce de pinnipèdes avec des mâles mesurant moins de 1,5 m de et pesant 60 kg. Elles sont souvent confondues avec les Lions de Mer des Galápagos, mais quelques différences importantes permettent de les distinguer. Outre leur taille beaucoup plus petite, leurs yeux sont grands et saillants pour mieux chasser la nuit et leurs oreilles longues se détachent davantage de leur tête quand elles sont mouillées.

En tant que chasseurs nocturnes, les otaries à fourrure des Galápagos passent la majeure partie de leur journée à dormir en petites colonies sur les rivages rocheux. Au milieu de la journée, elles se déplacent souvent à l'ombre pour éviter les trop grandes chaleurs. Au début du XXe siècle, la fourrure de l’otarie était prisée par les chasseurs, menant ainsi l’espèce au bord de l'extinction. La loi équatorienne d’abord puis la création du Parc National des Galápagos en 1959 les protège désormais.

Pendant la saison de reproduction des otaries à fourrure, les femelles prendront possession d’un petit territoire où elles se reproduiront et auront leurs petits. L’otarie à fourrure des Galápagos a le taux de fécondité le plus bas de tous les phoques, chaque mère ne donnant naissance qu'à un seul petit à la fois. Elles ne donneront naissance à nouveau qu’en ayant terminé d’allaiter le premier. Il peut donc arriver qu’elles ne se reproduisent que tous les 2-3 ans. C'est l'une des raisons pour lesquelles cette espèce est menacée, car tout réchauffement de l'océan causé par les événements tels que El Niño peut être dévastateur pour la population. Par exemple, dans un événement El Niño survenu en 1983, presque toutes les jeunes otaries à fourrure nées cette année-là ont disparu, ainsi qu'un tiers des femelles adultes et presque tous les grands mâles du territoire.

Faits intéressants sur Otarie à fourrure des Galápagos

Les otaries à fourrure des Galápagos ne passent qu'environ 30 % de leur temps dans l'eau.

Les mâles adultes défendent férocement leur territoire de reproduction, allant jusqu’à attaquer des requins si nécessaire.

Les bébés otaries à fourrure ne sont sevrés qu'à l'âge de 2 ou 3 ans.

Les otaries ont été chassées pour leur fourrure pratiquement jusqu'à l'extinction au XXe siècle.

Photos : Otarie à fourrure des Galápagos

Galapagos Fur Seal
Galapagos Fur Seal
Galapagos Fur Seal

Points forts où l'on peut voir : Otarie à fourrure des Galápagos

Albany Rock
Albany Rock

L'îlot Albany est un petit rocher en forme de croissant juste au large de la côte nord-ouest de l'île de Santiago.

La plongée à Albany a une profondeur maximale d'environ 30 mètres et la visibilité est de 12 à 21 mètres, selon la période de l'année. Le courant est modéré à légèrement fort.

C'est un excellent site de plongée pour nager avec les otaries des Galapagos qui s’approchent souvent pour saluer les plongeurs. Il y a une foule de poissons tropicaux à observer, ainsi que des espèces comme les raies manta et les raies pastenagues, les tortues vertes des Galapagos et plusieurs espèces de requins. Le fond rocheux et les formations géologiques fournissent un bon habitat pour une grande variété d’espèces marines et rendent l'exploration agréable.

Albemarle Point
Punta Albemarle

Située sur la pointe nord de l'île Isabela, à Punta Albemarle se trouvent les ruines d'une base américaine abandonnée après la Seconde Guerre mondiale. Ce site peu fréquenté n'est accessible que par panga, l'occasion de voir les sites de nidification du cormoran aptère des Galápagos, espèce unique et en danger critique d'extinction.

Près des cormorans se trouve une colonie de la plus grande espèce d'iguanes marins des Galápagos. Vous pourrez observer ces créatures remarquables se nourrir au bord de l'eau ou plonger dans les vagues.

Les débarquements de bateaux de croisière étant interdits et la zone étant éloignée, elle est l’une des plus préservées des Galápagos, avec très peu de répercussions d’espèces introduites. Depuis le bateau, vous verrez également comment une coulée de lave lisse s'est frayée un chemin jusqu'au bord de l'eau.

Buccaneer Cove
Crique des Boucaniers

Située sur la côte nord-ouest de l'île de Santiago, la Crique des Boucaniers était fréquentée par les pirates, corsaires, baleiniers et boucaniers qui y jetaient l'ancre.

De toutes les îles des Galápagos, Santiago était la plus souvent utilisée comme escale, car elle offrait un accès facile à l'eau douce, au bois et à la viande (surtout de tortue). Depuis les années 1600 les tortues géantes des Galapagos, faciles à capturer, sont devenues une source utile de protéines pour les marins.

Aujourd'hui, les falaises abruptes au-dessus de la crique sont peuplées d'oiseaux marins qui nichent dans les hauteurs, au-dessus du sable rouge profond de la plage. C'est un bon site pour faire de la plongée au tuba ou se promener le long de la plage en profitant des paysages et des sons des Galápagos. Vous vous retrouverez souvent en train de partager le sable et les rochers avec des otaries ou des otaries à fourrure des Galapagos.

Cape Douglas
Cap Douglas

Une plongée à Cap Douglas, au large de la côte ouest de l'île Isabela, est une occasion fantastique d’observer un large éventail d’espèces marines.

En vous préparant à plonger, vous pourrez voir les cormorans aptères, les manchots des Galápagos et les iguanes marins - toutes ces espèces ne peuvent être aperçues que sur cet archipel.

En rentrant dans l'eau, vous aurez peut-être l'occasion d'admirer la puissante capacité de nage des iguanes marins, car les plus gros mâles se nourrissent dans les rochers profonds.

Parmi les autres espèces que vous pouvez voir dans l'eau, mentionnons le poisson chauve-souris, le requin dormeur cornu, le poisson-lune, et parfois les cétacés à fanons.

Si vous souhaitez observer des espèces particulières au cours de votre plongée, contactez l’un de nos conseillers voyage experts des Galápagos dès aujourd'hui et nous pourrons vous conseiller le meilleur itinéraire de plongée répondant à vos besoins.

Darwin Bay
Baie Darwin

La baie Darwin est un site incontournable pour les ornithologues amateurs. Après un débarquement sur une belle plage de corail blanc, vous pourrez suivre un sentier facile d'un kilomètre et demi et border des mangroves peuplées d'oiseaux. Les espèces que l'on peut voir sur cette partie du sentier comprennent les fous de Grant, les fous à pieds rouges et les mouettes à queue fourchue. Au fur et à mesure de votre balade, vous trouverez des criques où les otaries des Galapagos aiment nager et jouer paresseusement. Au bout du sentier, vous arriverez au sommet d'une falaise qui récompensera votre effort avec une vue spectaculaire.

Darwin's Arch
L’arche de Darwin

Ce n'est pas seulement l'un des meilleurs sites de plongée des Galápagos, pour beaucoup, Darwin est considéré comme l'un des meilleurs sites de plongée du monde.

Situé juste à l'extrémité sud-est de l'île Darwin, l'îlot de l'Arche de Darwin est une merveille marine fantastique. Les principales attractions sont les requins-baleines et les requins-marteaux qui se rassemblent souvent ici. Mais il y a beaucoup d'autres espèces que vous pouvez trouver - les tortues vertes, les majestueuses raies manta, les dauphins, les grands bancs de poissons et d'autres espèces de requins sont tous des rencontres fréquentes.

Vous profiterez généralement de deux plongées ici, une avant le petit-déjeuner et une après le déjeuner avant de reprendre la mer vers Wolf Island pour le dîner. Si vous souhaitez observer une espèce particulière lors de votre plongée, contactez dès aujourd'hui l'un de nos experts des Galápagos et nous vous conseillerons sur le meilleur itinéraire de plongée en fonction de vos besoins.

Egas Port
Port d'Egas

Puerto Egas est un port abrité à l'extrémité sud de la Baie James sur la côte nord-ouest de Santiago. Ce débarcadère est le point de départ de deux sentiers de randonnée.

Le premier sentier longe la côte pour visiter les otaries à fourrure. Les otaries à fourrure des Galápagos préfèrent l'ombre au soleil équatorial et les rivages rocheux avec des grottes dans lesquelles ils peuvent rester au frais. Les grottes ici sont parfaites et les mares d'eau salée sont aussi appréciées par les iguanes marins.

Le deuxième sentier depuis le Puerto Egas se dirige vers l'intérieur des terres jusqu'à la Mine de Sel. Cette randonnée d'un peu plus de 3 km de long vous emmène jusqu'au bord du cratère d’une mine de sel. Cette "mine" est en fait un petit cône volcanique rempli d'une lagune d'eau salée qui s'assèche pendant la saison sèche. À plusieurs reprises au cours du XXe siècle, des particuliers ou des entreprises ont tenté d'en extraire du sel, sans succès commercial. Le nom de ce port a été donné en l'honneur du propriétaire de la dernière entreprise à avoir essayé l'extraction de sel, Hector Egas.

Le lagon abrite des flamants des Galápagos roses des Galápagos et on peut souvent voir la magnifique buse des Galápagos volant en cercles au-dessus de cette zone.

Lobos Island
Lobos Island, Galápagos

L'île des loups (Isla Lobos) a été nommée d'après la colonie d’otaries des Galápagos (lobos de mar en espagnol) qui vivent ici, bien qu’elles ne soient pas les seules espèces endémiques des Galápagos sur cette île étroite. Vous pouvez y observer les otaries à fourrure des se prélasser et une colonie de fous à pieds bleus qui se rend à Lobos chaque année pour y élever ses poussins.

Deux courts sentiers de randonnée mènent paisiblement au centre de l'île. Les voyageurs Galapatours nous ont confié qu’il s’agit de l'un de leurs sites préférés pour s'asseoir et s'imprégner de l'atmosphère des Galápagos.

De retour sur la plage, la baignade et la plongée sont magnifiques, et grâce à la position de l'île près de San Cristobal, le canal entre les deux est abrité et l'eau turquoise y est limpide. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l'un de nos spécialistes des Galápagos pour choisir un itinéraire passant par ce lieu si particulier.

Mangle Point
Punta Mangle

Punta Mangle est l'un des sites touristiques les plus récents ayant été autorisés par le Parc National des Galápagos. La plongée au tuba y est idéale.

Punta Mangle se trouve sur le côté est de Fernandina et se caractérise pour être un bras de mer naturel formant une zone abritée, remplie d'animaux sauvages, à la fois dans l'eau et sur la côte. Il n’y a pas de débarcadère ici. Vous pourrez faire de la plongée directement depuis votre bateau.

Parmi les espèces que vous verrez probablement figurent les raies des Galápagos, les otaries, les tortues vertes et les requins. Au fur et à mesure que vous dérivez le long des mangroves, vous pouvez voir des cormorans, des pélicans, des pinsons des Galápagos et bien d'autres espèces que votre guide expert Galapatours identifiera pour vous.

North Islet / La Banana
North Islet / La Banana

L’îlot Nord est un petit rocher juste au large de la côte nord de Wolf, connu par les habitants de la région sous le nom de "banane" à cause de la forme de son mur de plongée!

Il s'agit d'un mur à pic avec des cavernes, des tunnels et d'autres formations rocheuses merveilleuses. La profondeur varie de 9 à 36 mètres et la visibilité est habituellement excellente, variant de 9 à 36 mètres selon la saison. Il y a toujours un courant modéré à fort.

Un site superbe pour observer les requins des Galápagos, les requins-marteaux, les raies manta, les tortues vertes et une large variété de poissons exotiques des Galápagos.

Prince Philip's Steps
Les marches du Prince Philip

Nommé en l'honneur du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II du Royaume-Uni, qui a visité les Galápagos à deux reprises, ce débarcadère utilise des marches de roche naturelle pour permettre aux passagers de quitter le bateau pour admirer les nombreux oiseaux marins qui font de Genovesa leur demeure.

Soyez vigilants sur les premières marches humides et glissantes puis commencez votre promenade au plus près d'une petite colonie d’ otaries à fourrure des Galápagos avant de continuer jusqu'à un merveilleux point de vue sur les plaines de lave. Les oiseaux voleront tout autour de vous sur le chemin, et vous serez enchantés par les vues et les sons de tant d'espèces merveilleuses, y compris les fous, les hiboux et les tourterelles des Galápagos.

Nos voyages pour repérer les : Otarie à fourrure des Galápagos

Prix
Prix minimum

EUR 800

Prix maximum

EUR 21000

Durée (Jours)
Jours minimum

3

Jours maximum

19

Catégorie de navire

Type de navire

Équipements

Type de croisière

Micaela
Vos coordonnées
Micaela
Appelez maintenant
+33 1 86 26 29 65
Nous sommes là pour vous.
Micaela