Brown Pelican

Pélican brun

Un maître des cieux et un superbe pêcheur

Informations sur : Brown Pelican

Un oiseau que vous verrez à plusieurs reprises lors de votre croisière aux Galápagos est le Pélican brun, le plus petit de toutes les espèces de pélicans. Cet oiseau est présent dans tout l’archipel des Galápagos et peut être aperçu jusque sur les côtes d’Amérique du Nord.

Le Pélican brun vole gracieusement au-dessus de la surface de l'eau et plonge dans la mer pour se nourrir avant de retourner à leurs nids dans la mangrove.

Sa technique de plongée permet au Pélican brun d'attraper dans son bec de nombreux poissons et crustacés.

Les pélicans bruns volent très près de la surface de l'eau. L'air emprisonné entre leurs ailes et l'eau augmente leur efficacité de glisse et économise ainsi de l'énergie.

Ces pélicans se reproduisent toute l'année aux Galápagos. La femelle pond deux ou trois œufs qui sont incubés par les deux parents. Les parents travaillent en étroite collaboration et partagent non seulement l'incubation de leurs petits, mais aussi les soins et l'alimentation.

C'est pendant cette période d'élevage que l'on peut voir les couleurs marron foncé distinctives de leur cou, mises en valeur par un liseré or clair sur leur tête. C'est un spectacle tout à fait fascinant ! Votre guide naturaliste Galapatours vous aidera à découvrir ces charmantes créatures lors de votre croisière aux Galápagos.

Faits intéressants sur Brown Pelican

Généralement aperçu depuis les bateaux et les quais, en particulier au quai des pêcheurs de Santa Cruz.

Se reproduit en petites colonies toute l'année.

Les mâles et les femelles se partagent les tâches parentales.

Ils sont passés maîtres dans l'art de la glisse en volant près de la surface de l'eau.

Photos : Brown Pelican

Brown Pelican
Brown Pelican
Brown Pelican

Points forts où l'on peut voir : Brown Pelican

Albemarle Point
Punta Albemarle

Située sur la pointe nord de l'île Isabela, à Punta Albemarle se trouvent les ruines d'une base américaine abandonnée après la Seconde Guerre mondiale. Ce site peu fréquenté n'est accessible que par panga, l'occasion de voir les sites de nidification du cormoran aptère des Galápagos, espèce unique et en danger critique d'extinction.

Près des cormorans se trouve une colonie de la plus grande espèce d'iguanes marins des Galápagos. Vous pourrez observer ces créatures remarquables se nourrir au bord de l'eau ou plonger dans les vagues.

Les débarquements de bateaux de croisière étant interdits et la zone étant éloignée, elle est l’une des plus préservées des Galápagos, avec très peu de répercussions d’espèces introduites. Depuis le bateau, vous verrez également comment une coulée de lave lisse s'est frayée un chemin jusqu'au bord de l'eau.

Arrival at San Cristóbal airport + transfer to ship (organized)
Arrivée à l’aéroport de San Cristobal + transfert au bateau

Bienvenue aux Galápagos ! Après l’atterrissage, vous passerez par le service d'immigration puis serez accueilli par notre guide qui vous accompagnera en transfert jusqu'à votre bateau.

San Cristóbal abrite la capitale officielle des Galápagos, Puerto Baquerizo Moreno, et l'un des 2 aéroports de l'archipel. Nous ne connaissons aucun autre aéroport où les avions de ligne atterrissent à quelques pas de la ville qu'ils desservent, comme c'est le cas ici à San Cristóbal - vous pouvez vous rendre au centre-ville depuis le terminal en 15 minutes !

Une fois à bord de votre navire, vous serez présenté à l'équipage et vous recevrez un briefing de bienvenue ainsi qu'un important exercice de sécurité. Après cela, on vous accompagnera à votre cabine. Pendant que vous dégusterez un déjeuner bien mérité, le capitaine larguera les amarres et votre aventure commencera vraiment.

A walk on Bartholomew
Une promenade sur Bartholomée

L’île Bartolomé est l'excursion la plus populaire auprès des visiteurs des Galápagos, son paysage emblématique étant le plus photographié de tout l'archipel.

Pour commencer votre promenade sur cette île, vous arrivez dans la petite baie en face du célèbre Pinnacle Rock. Vous débutez ensuite une montée jusqu'au sommet de Bartolomé, à 114 m. Vous longez un sentier de 800 m dont les marches en bois ont été construites par le Service du Parc National afin de protéger le sol de l'érosion causée par les touristes grimpant jusqu'au sommet.

Une fois arrivés au sommet de l'île, les vues spectaculaires seront la récompense de vos efforts. Votre guide expert Galapatours vous montrera tous les points de repère que vous pourrez admirer d'ici - Pinnacle Rock lui-même, les énormes coulées de lave noire de la baie de Sullivan, les îles de Daphné Major et Daphné Minor.

Sur le chemin du retour, vous pourrez reconnaître les différentes formations volcaniques de l'île, comme les cratères et éclaboussures volcaniques. Vous verrez également quelques exemples remarquables de la capacité des espèces des Galápagos à s’adapter à leur environnement. Par exemple, les agaves (arbustes dont est extraite la Tequila) qui semblent mortes sont en fait très saines avec des feuilles recouvertes de poils gris spécifiques contribuant à refléter le soleil intense et à réduire la perte d'humidité des plantes.

De retour à la plage, la plongée est idéale grâce aux grottes sous-marines et aux rochers de la région. Vous y verrez diverses espèces de requins, des raies et des poissons tropicaux. Plus rarement, les manchots des Galápagos des Galápagos se joindront à vous pour nager !

North Seymour
Balade à North Seymour

North Seymour s'est formée en même temps que son île voisine Baltra, et par le même processus - un soulèvement de lave sous-marine. Cette petite île plate est traversée de sentiers de randonnée pédestre, ce qui permet d'explorer le paysage aride et d’observer les oiseaux marins qui habitent North Seymour.

North Seymour a été le site de l'un des tout premiers efforts de conservation de l’archipel, lorsqu'un groupe d'iguanes terrestres des Galapagos y a été déplacé en raison de la perte de leur habitat sur Baltra. Ils ont prospéré et il y en a maintenant plus de 2 500 sur l'île.

La plus grande attraction de North Seymour est sa grande colonie de fous à pieds bleus et d’oiseaux frégates des Galapagos. Ces espèces populaires des Galapagos sont souvent observées ensemble parce que les frégates comptent sur les talents de pêcheurs des fous. Les frégates volent systématiquement les prises des fous pour se nourrir !

Il y a aussi une population d'iguanes marins et les otaries des Galapagos sont fréquemment aperçus. La plongée ici est également très agréable, avec beaucoup de vie marine à voir, dont les raies et les requins de récif.

Santa Fe
Balade à Santa Fe

Santa Fe est une petite île plate située au centre de l'archipel des Galápagos. On pense qu'il s'agit de l'un des plus anciens volcans de l'archipel. La datation des roches sous-marines évalue leur formation à plus de 4 millions d'années.

Santa Fe avait sa propre race de tortue géante des Galápagos qui s'est éteinte dans les années 1800 à cause de la chasse. Deux espèces uniques sur l'île sont encore présents - l’iguane terrestre de Santa Fe, et le rat de riz de Santa Fe.

Il y a un site touristique à visiter sur Santa Fe. Vous y accéderez après un tour de panga jusqu'à un débarcadère sur la plage de la baie de Barrington, sur la côte nord de l'île. De là, partent deux sentiers de randonnée pédestre. L'un est une courte boucle près de la plage qui vous emmène dans une forêt d'Opuntia remplie de ces cactus massifs. C'est la meilleure occasion de voir les iguanes de Santa Fe et d'autres espèces comme la buse des Galapagos.

Le deuxième sentier est plus difficile, car il est escarpé jusqu'au sommet d'une falaise d'où vous profiterez d'une vue imprenable sur l'intérieur préservé de l'île.

De retour sur la plage, vous pouvez rejoindre les otaries des Galápagos qui jouent souvent dans les vagues et faire de la plongée avec tuba dans les eaux claires et turquoises.

A walk on South Plaza
Balade à South Plaza

Alors que sa jumelle, North Plaza, est fermée aux visiteurs, South Plaza est l'un des meilleurs sites des Galápagos grâce au grand nombre d'espèces présentes sur sa petite superficie.

Les îles Plazas sont le résultat d'un soulèvement géologique inégal, ce qui explique qu’elles aient toutes les deux des falaises sur leur côté sud et des rivages bas sur leur côte nord.

Les résidents les plus remarquables (et les plus bruyants) de South Plaza sont ses très nombreuses otaries des Galápagos. Moins faciles à apercevoir ses iguanes terrestres (les plus petits des îles), de nombreux iguanes marins et une grande variété d'oiseaux de mer.

L'intérieur des terres est un mélange de végétation de broussailles et de forêt géante de cactus d’Opuntia fournissant de la nourriture pour les iguanes. En suivant le sentier de randonnée circulaire, vous arriverez au sommet des falaises où vous vous retrouverez parmi les innombrables oiseaux de mer qui y nichent.

Bachas Beach
Plage Las Bachas

Le nom de cette plage vient d'une mauvaise prononciation ! Après la seconde guerre mondiale, les forces américaines stationnées à Santa Cruz y abandonnèrent une partie de leurs barques (“barges” en anglais) - "bachas" était le son le plus proche que certains locaux pouvaient obtenir pour prononcer le mot anglais et le nom est resté. Vous pouvez encore voir les restes d'un des docks flottants que les soldats ont installés sur l'une des deux plages qui composent Las Bachas.

Cette plage est couverte de sable blanc, et c'est un site de nidification majeur pour les tortues vertes des Galápagos. Le lagon derrière la plage abrite souvent des flamants des Galápagos roses, des canards et des oiseaux migrateurs. Vous pouvez souvent observer des iguanes marins qui se nourrissent sur les rochers.

La plage principale est parfaite pour nager, étant très à l'abri de la houle de l'océan. C'est un endroit très agréable pour se rafraîchir et faire de la plongée avec tuba.

Buccaneer Cove
Crique des Boucaniers

Située sur la côte nord-ouest de l'île de Santiago, la Crique des Boucaniers était fréquentée par les pirates, corsaires, baleiniers et boucaniers qui y jetaient l'ancre.

De toutes les îles des Galápagos, Santiago était la plus souvent utilisée comme escale, car elle offrait un accès facile à l'eau douce, au bois et à la viande (surtout de tortue). Depuis les années 1600 les tortues géantes des Galapagos, faciles à capturer, sont devenues une source utile de protéines pour les marins.

Aujourd'hui, les falaises abruptes au-dessus de la crique sont peuplées d'oiseaux marins qui nichent dans les hauteurs, au-dessus du sable rouge profond de la plage. C'est un bon site pour faire de la plongée au tuba ou se promener le long de la plage en profitant des paysages et des sons des Galápagos. Vous vous retrouverez souvent en train de partager le sable et les rochers avec des otaries ou des otaries à fourrure des Galapagos.

Cape Douglas
Cap Douglas

Une plongée à Cap Douglas, au large de la côte ouest de l'île Isabela, est une occasion fantastique d’observer un large éventail d’espèces marines.

En vous préparant à plonger, vous pourrez voir les cormorans aptères, les manchots des Galápagos et les iguanes marins - toutes ces espèces ne peuvent être aperçues que sur cet archipel.

En rentrant dans l'eau, vous aurez peut-être l'occasion d'admirer la puissante capacité de nage des iguanes marins, car les plus gros mâles se nourrissent dans les rochers profonds.

Parmi les autres espèces que vous pouvez voir dans l'eau, mentionnons le poisson chauve-souris, le requin dormeur cornu, le poisson-lune, et parfois les cétacés à fanons.

Si vous souhaitez observer des espèces particulières au cours de votre plongée, contactez l’un de nos conseillers voyage experts des Galápagos dès aujourd'hui et nous pourrons vous conseiller le meilleur itinéraire de plongée répondant à vos besoins.

Eden Islet
Cap Marshall

Cap (ou Cabo) Marshall est un spot de plongée le long d’un mur vertical sur la côte nord-est d'Isabela. Les profondeurs peuvent atteindre 40 mètres et la visibilité varie de 6 à 21 mètres selon la période de l'année.

En raison de la géographie du site, les courants sont toujours modérés à forts et la plongée se fait toujours en dérive le long de la côte.

Cap Marshall est un endroit idéal pour observer les raies manta géantes, une grande variété de poissons tropicaux, et les requins-marteaux sont un spectacle courant. Les visiteurs de Galapatours ont également commenté des rencontres avec de grands bancs de barracuda et d'otaries qui viennent se joindre à votre plongée !

Champion Islet
Îlot Champion

L’îlot Champion est considéré comme l'un des meilleurs sites de plongée avec tuba de tout l'archipel. Cette petite île porte à l'origine le nom d'un célèbre baleinier, Andrew Champion, et dans ses eaux, on peut apercevoir des otaries des Galápagos, des tortues vertes, des requins-marteaux, des raies et de nombreux poissons de récif colorés.

L’îlot Champion n'est pas seulement idéal pour ceux qui s’intéressent à la vie marine. Sur le rivage, vous trouverez des manchots des Galápagos des Galápagos, des fous à pieds bleus et des oiseaux frégates des Galápagos des Galápagos pour n'en nommer que quelques-uns. Un résident très spécial est l'oiseau moqueur de Floreana. Cette espèce est extrêmement rare, il ne reste que 100 spécimens dont seulement 30 à 40 sur cette île. On ignore combien de temps cette espèce fragile pourrait survivre.

Chinese Hat
Chapeau Chinois

Le Chapeau Chinois ("Sombrero Chino" pour les locaux) est un îlot situé à une courte distance de la côte sud-est de Santiago. Le petit canal entre le chapeau chinois et Santiago est assez profond, mais abrité et l'eau est d'un turquoise scintillant.

L'îlot prend son nom parce que si vous vous approchez par le nord, vous verrez que ce petit cône volcanique ressemble effectivement au traditionnel chapeau asiatique. Vu d'en haut sur une image satellite, cet îlot est en fait ovale.

Il y a un court sentier de randonnée sur le Chapeau Chinois qui longe la côte ouest de l'île. Il s'agit d'un paysage de gravats volcaniques et de formations de lave.

Le long de la côte du Chapeau Chinois et de la rive opposée de Santiago, vous verrez probablement les otaries des Galápagos et les manchots des Galápagos, se prélassant au soleil ou cherchant de l'ombre pour éviter les moments chauds de la journée. En levant la tête, vous pourriez apercevoir la magnifique buse des Galápagos.

La raison principale d'une visite au Chapeau Chinois est de faire de la plongée avec tuba dans ce canal turquoise. Ici, vous pouvez voir plusieurs espèces de requins, de raies et une variété de poissons tropicaux. Tous les bateaux des Galápagos ne peuvent pas le visiter et les permis ne sont accordés qu'à un petit nombre de bateaux et de guides. Chez Galapatours nous offrons des itinéraires sur tous ces bateaux. Ainsi, si une visite du Chapeau Chinois est importante pour vous, parlez-en à l'un de nos conseillers voyage experts des Galápagos pour vous aider à choisir l'itinéraire parfait.

Concha de Perla
Concha de Perla

Pearl Beach, Concha de Perla, est une petite plage à distance de marche de Puerto Villamil. Il suffit de suivre la route principale (Antonio Gil) en direction de l'Est et de suivre les indications pour "Concha de Perla". Une courte et belle promenade à travers les mangroves sur un trottoir de bois vous mènera à l'endroit avec ses eaux turquoise et sa faune abondante ! Vous pouvez vous attendre à voir beaucoup d'autres touristes le long de poissons colorés, otaries, tortues de merpélicansoiseaux moqueurs et peut-être même des iguanes marins!

Cormorant Point
Punta Cormorán

Punta Cormoran se trouve à l'extrémité nord de l’île Floreana. Vous débarquerez sur une plage située entre deux sommets volcaniques. Le sable de l'une des plages est de couleur vert olive. Ceci est dû à la forte concentration de cristaux d'olivine d’origine volcanique dans le sable. Une autre plage est composée principalement de coraux rendant le sable blanc et fin.

Ce territoire des Galápagos abrite une grande lagune appréciée par les flamants des Galápagos roses, leur couleur rose contrastant avec le sable vert. Punta Cormorant possède un agréable spot de plongée dans lequel il est fréquent d’apercevoir des raies dans les bas fonds. La randonnée d'1,5 km vous mènera à un terrain plus élevé et offrant une vue imprenable sur le lagon et sur les deux plages de part et d'autre de la pointe.

Darwin Bay
Baie Darwin

La baie Darwin est un site incontournable pour les ornithologues amateurs. Après un débarquement sur une belle plage de corail blanc, vous pourrez suivre un sentier facile d'un kilomètre et demi et border des mangroves peuplées d'oiseaux. Les espèces que l'on peut voir sur cette partie du sentier comprennent les fous de Grant, les fous à pieds rouges et les mouettes à queue fourchue. Au fur et à mesure de votre balade, vous trouverez des criques où les otaries des Galapagos aiment nager et jouer paresseusement. Au bout du sentier, vous arriverez au sommet d'une falaise qui récompensera votre effort avec une vue spectaculaire.

Dragon Hill
Colline du Dragon

La Colline du Dragon est le siège d'une histoire à succès dans la conservation des Galapagos. En 1975, la quasi-totalité de la population d'iguanes terrestres des Galapagos de cette partie du nord-est de Santa Cruz a été anéantie par des meutes de chiens sauvages. Le Centre de recherche Charles Darwin est passé à l'action avec un programme d'urgence de reproduction et d'élevage d'iguanes terrestres. Le programme a connu un grand succès et le dernier iguane élevé en captivité a été relâché du centre d'élevage sur la Colline du Dragon en 1991. Les iguanes continuent d'être libérés ici tous les 3 ou 4 ans à partir d'autres centres d'élevage des Galapagos pour assurer le succès continu des iguanes de la Colline du Dragon.

Le rivage rocheux est un excellent site de plongée au tuba où vous pouvez nager avec des tortues vertes, des requins et des raies. Un sentier mène à l'intérieur des terres jusqu’à deux lagunes d'eau salée qui accueillent souvent des flamants des Galapagos roses. En continuant le sentier autour de la Colline du Dragon, vous pourrez voir des iguanes terrestres dans la nature, et vous amuser à trouver leurs terriers tout au long du sentier.

En plus des iguanes terrestres, la région autour de la Colline du Dragon est riche d'autres espèces dont les pinsons des Galapagos, les oiseaux moqueurs et le cactus endémiques d'Opuntia. C'est l'un des plus longs sentiers pédestres. Votre guide Galapatours vous recommandera d'utiliser de bonnes chaussures, d'autant plus que le sentier peut être inégal à certains endroits et devenir glissant et boueux après un climat pluvieux.

Eden Islet
Îlot d’Eden

L'îlot d'Eden est composé des restes d'un "cône de tuf" volcanique - élément volcanique formé par les explosions lorsque la lave fondue entre en contact avec l'eau de mer froide. Eden se trouve juste au large de la côte nord-ouest de Santa Cruz.

Ici, les animaux sauvages sont nombreux sur terre, dans l'air et dans l'eau. Parmi les oiseaux de mer, vous verrez des fous à pieds bleus plonger pour attraper leurs proies. En faisant de la plongée avec tuba depuis votre bateau, vous verrez probablement des tortues vertes des Galápagos, des raies et des requins dans les eaux claires et peu profondes, en particulier si vous êtes près des mangroves sur le rivage.

Il n'y a pas de débarcadère, mais votre guide Galapatours vous fera faire le tour de l'île en vous indiquant les sites d'intérêt et les meilleurs endroits pour vous baigner.

Egas Port
Port d'Egas

Puerto Egas est un port abrité à l'extrémité sud de la Baie James sur la côte nord-ouest de Santiago. Ce débarcadère est le point de départ de deux sentiers de randonnée.

Le premier sentier longe la côte pour visiter les otaries à fourrure. Les otaries à fourrure des Galápagos préfèrent l'ombre au soleil équatorial et les rivages rocheux avec des grottes dans lesquelles ils peuvent rester au frais. Les grottes ici sont parfaites et les mares d'eau salée sont aussi appréciées par les iguanes marins.

Le deuxième sentier depuis le Puerto Egas se dirige vers l'intérieur des terres jusqu'à la Mine de Sel. Cette randonnée d'un peu plus de 3 km de long vous emmène jusqu'au bord du cratère d’une mine de sel. Cette "mine" est en fait un petit cône volcanique rempli d'une lagune d'eau salée qui s'assèche pendant la saison sèche. À plusieurs reprises au cours du XXe siècle, des particuliers ou des entreprises ont tenté d'en extraire du sel, sans succès commercial. Le nom de ce port a été donné en l'honneur du propriétaire de la dernière entreprise à avoir essayé l'extraction de sel, Hector Egas.

Le lagon abrite des flamants des Galápagos roses des Galápagos et on peut souvent voir la magnifique buse des Galápagos volant en cercles au-dessus de cette zone.

Elizabeth Bay
Baie Elizabeth

Sur la côte est d'Isabela, la baie Elizabeth, vaste et abritée, est un refuge pour les animaux. Avec des zones de mangrove sur le rivage qui contrastent avec les champs de lave environnants et une myriade de petits îlots et de récifs rocheux, c'est une région particulièrement riche pour la faune.

Accessible uniquement par panga (petit bateau motorisé), l'exploration de la baie Elizabeth vous donnera l'occasion de vous approcher au plus près des nombreuses espèces qu’abrite Isabela. Au cours votre promenade de 2 heures en bateau autour de la baie Elizabeth, vous pourrez observer des raies, des requins, des tortues marines, des manchots des Galápagos, des pélicans et beaucoup d’otaries des Galápagos. Plus près des rivages et des mangroves, vous verrez les cormorans aptères et les iguanes marins.

Les eaux y sont particulièrement claires, ce qui fait de la baie Elizabeth un endroit idéal pour faire de la plongée avec tuba et nager avec les requins, les tortues et les nombreux poissons tropicaux vivant autour des îlots rocheux. Les passagers de Galapatours nous disent régulièrement que la baie Elizabeth est l'une de leurs excursions favorites aux Galápagos.

Espinosa Point
Punta Espinosa

L'île de Fernandina n'a jamais été occupée par aucune espèce introduite, ce qui en fait l'un des écosystèmes insulaires les plus vierges au monde. Ceci avec son “jeune âge” (Fernandina a été formée il y a seulement quelques centaines de milliers d'années) rendent une visite de cette île des Galápagos très spéciale.

À Punta Espinosa, sur la rive nord-est de Fernandina, la vue est dominée par "La Cumbre" (le sommet), le volcan dont les champs de lave ont formé l'île. La visite de Punta Espinosa est très souvent appréciée des visiteurs grâce au grand nombre d'espèces emblématiques uniques des Galápagos que vous apercevrez. En plus des otaries des Galápagos bruyantes et amusantes, vous verrez les iguanes marins, les magnifiques manchots des Galápagos des Galápagos et le cormoran aptère unique des Galápagos et en voie de disparition. Si vous êtes très chanceux et gardez vos yeux rivés au ciel, vous pouvez aussi apercevoir une buse des Galápagos des Galápagos tournant en rond à la recherche de son prochain repas.

Espumilla Beach
Plage Espumilla

La Plage Espumilla est située à l'extrémité nord de la Baie James, une grande baie sur la côte nord-ouest de Santiago. Il s'agit d'une jolie plage bordée de forêts vertes et luxuriantes.

La plage elle-même abrite des iguanes marins qui se nourrissent parmi les rochers de part et d’autre de la plage. C'est un bon endroit pour faire de la plongée avec tuba, les voyageurs mentionnant souvent avoir vu des requins, des raies et des poulpes. C'est aussi un site de nidification pour les tortues vertes des Galápagos.

Il y a un sentier de randonnée à l'intérieur des terres qui mène au-delà d'une lagune vert vif, sa couleur étant due aux algues contenues dans l'eau. Vous y trouverez des flamants des Galápagos. Le sentier fait ensuite une boucle à travers la zone aride, où vous pouvez voir d'autres espèces d'oiseaux, dont les buse des Galápagos.

James Bay
Baie James

La baie James (du nom du roi James d'Angleterre) est une grande baie abritée sur la côte nord-ouest de Santiago (anciennement connue sous le nom d'île James). Charles Darwin a écrit à propos de sa visite de la Baie James lorsqu'il a touché terre à Santiago pendant son fameux voyage sur le Beagle.

Cette grande baie compte trois sites : l'un à Plage Espumilla, du côté nord de la baie et deux autres auxquels on accède depuis Puerto Egas, du côté sud.

Destination populaire de la plupart des croisières, ses eaux sont agréables pour la plongée au tuba et les sites intérieurs abritent une grande variété d'oiseaux à observer.

Lobos Island
Lobos Island, Galápagos

L'île des loups (Isla Lobos) a été nommée d'après la colonie d’otaries des Galápagos (lobos de mar en espagnol) qui vivent ici, bien qu’elles ne soient pas les seules espèces endémiques des Galápagos sur cette île étroite. Vous pouvez y observer les otaries à fourrure des se prélasser et une colonie de fous à pieds bleus qui se rend à Lobos chaque année pour y élever ses poussins.

Deux courts sentiers de randonnée mènent paisiblement au centre de l'île. Les voyageurs Galapatours nous ont confié qu’il s’agit de l'un de leurs sites préférés pour s'asseoir et s'imprégner de l'atmosphère des Galápagos.

De retour sur la plage, la baignade et la plongée sont magnifiques, et grâce à la position de l'île près de San Cristobal, le canal entre les deux est abrité et l'eau turquoise y est limpide. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l'un de nos spécialistes des Galápagos pour choisir un itinéraire passant par ce lieu si particulier.

Mangle Point
Punta Mangle

Punta Mangle est l'un des sites touristiques les plus récents ayant été autorisés par le Parc National des Galápagos. La plongée au tuba y est idéale.

Punta Mangle se trouve sur le côté est de Fernandina et se caractérise pour être un bras de mer naturel formant une zone abritée, remplie d'animaux sauvages, à la fois dans l'eau et sur la côte. Il n’y a pas de débarcadère ici. Vous pourrez faire de la plongée directement depuis votre bateau.

Parmi les espèces que vous verrez probablement figurent les raies des Galápagos, les otaries, les tortues vertes et les requins. Au fur et à mesure que vous dérivez le long des mangroves, vous pouvez voir des cormorans, des pélicans, des pinsons des Galápagos et bien d'autres espèces que votre guide expert Galapatours identifiera pour vous.

Mosquera Islet
Îlot de Mosquera

La petite île de Mosquera, comme beaucoup d’îlots similaires dans les Galapagos, s’est formée suite à un soulèvement volcanique. Au fil des siècles, elle a aussi attiré des coraux qui, avec les roches qui forment l'îlot, ont aidé à capturer le sable des courants s'écoulant entre l'île Baltra et l'île North Seymour. Mosquera abrite l'une des populations les plus importantes de l'archipel d’otaries des Galapagos. Vous pourrez observer leurs jeux et admirer leur sens de la détente lorsqu’elles prennent un bain de soleil sur la plage. Il a parfois été possible d’apercevoir des orques dans les eaux au large de l'île de Mosquera, probablement attirées par le grand nombre d’otaries des Galapagos dont elles se nourrissent.

Pitt Point
Punta Pitt

Punta Pitt, se trouve à l'extrême est de San Cristobal. Après un débarquement directement sur la plage, vous serez accueillis par le cri amical et bruyant de la colonie locale de d’otaries des Galápagos ! Il s'agit en fait d'une colonie de mâles célibataires qui n'ont pas pu conserver leur territoire de reproduction.

Après le bruit de la plage, un sentier plus calme nous emmène le long des falaises jusqu'à un site de reproduction utilisé par les 3 espèces de fous résidents - les fous à pieds bleus, à pieds rouges et de Nazca. Nulle part ailleurs aux Galápagos, les trois espèces nichent côte à côte comme ici.

En plus de cette colonie unique, vous pouvez aussi voir des frégates des Galápagos et des pétrels des Galápagos. La vue sur la plage et sur l'île à partir de ce point d'observation valent vraiment le détour.

Le sentier de randonnée vous permet d'observer de près des arbustes robustes qui réussissent à survivre dans ce paysage volcanique parfois sinistre. Votre guide Galapatours sera en mesure d'expliquer en détail comment des plantes endurantes comme celles-ci colonisent les champs de lave sur l'ensemble des Galápagos.

Puerto Baquerizo Moreno
Puerto Baquerizo Moreno

La ville de Puerto Baquerizo Moreno a été fondée au milieu des années 1800 et est la plus ancienne localité des Galápagos en plus d'être la capitale de la province. C'est le deuxième plus grand centre de population des îles.

Cette ville agréable abrite plus de 6 000 habitants et possède deux rues principales, dont le Malecón Charles Darwin, promenade le long du front de mer où se trouvent des restaurants, des boutiques de souvenirs et des hôtels. Ses principales sources de revenus proviennent de la pêche, du tourisme et de la gestion du gouvernement local.

La plage de la petite ville est réservée à la population locale d’otaries des Galápagos que les habitants semblent traiter presque comme des citoyens ! On les voit souvent s'allonger sur des bancs au bord de l'eau ou sur les ponts des bateaux.

Plus au nord, le long de la côte, il y a des plages publiques pour les résidents et les visiteurs, et Puerto Baquerizo Moreno est en train d'acquérir une réputation de haut lieu du surf sud-américain, avec le récif Tongo à l'ouest de la ville qui est un endroit particulièrement populaire pour le surf.

Puerto Villamil
Puerto Villamil

La grande majorité des habitants d'Isabela vivent à Puerto Villamil, qui conserve encore le charme d’un port de pêche traditionnel. Beaucoup de visiteurs de Galapatours considèrent qu’il s’agit du plus beau village de tout l'archipel.

La raison principale étant que Villamil n'a reçu que peu d'impact du tourisme jusqu'au début des années 1990, lorsque les habitants y vivaient tranquillement de la pêche et de l'agriculture. Puis, en 1996, une petite piste a été ouverte pour les avions effectuant des vols inter-îles. Il y a maintenant 13 hôtels et 18 bars et restaurants en ville, contre seulement 1 et 2 en 1980 ! Malgré cela, la ville jouit toujours d'une atmosphère détendue et authentique.

Villamil possède une longue plage offrant les plus belles images des tropiques - des palmiers bordent son sable de corail blanc. Derrière la plage se trouvent plusieurs lagunes d'eau salée qui abritent des flamants des Galapagos roses, des canards et d’autres espèces. Il existe plusieurs sites pouvant faire l'objet d'excursions depuis la ville à pied, en minibus ou en panga.

Punta Mejia
Punta Mejia

Marchena est la plus grande des îles du nord des Galapagos. Ne disposant pas de site touristique terrestre, elle est rarement visitée par qui que ce soit - même les scientifiques et les gardiens des parcs nationaux ne s’y rendent que très rarement.

L'attraction principale ici est la plongée avec tuba au large de la côte de Marchena. Les eaux profondes et claires et les mers plus calmes font de l'exploration de ce monde sous-marin une expérience magique.

Vous trouverez une grande variété de poissons tropicaux à Punta Mejia ainsi que des raies, une variété de requins, et des tortues marines !

Tagus Cove
Tagus Cove

Tagus Cove est une baie d’eau profonde sur la côte ouest de l'île Isabela, surplombant l'île Fernandina. Ce port naturel est une destination populaire pour les navires depuis les années 1800. Vous pouvez y voir d’anciens graffitis laissés par les baleiniers et les boucaniers.

Un sentier de randonnée escarpé (mais court) vous mène au lac d’eau salée Darwin, formé à l'intérieur d'un cratère volcanique. Comment l'eau salée est-elle arrivée jusqu'ici ? Les scientifiques pensent que les tsunamis causés par des éruptions ou des glissements de terrain sur Fernandina peuvent avoir initialement déporté l’eau de mer ici, l'évaporation l'ayant rendue encore plus salée au fil du temps.

Depuis le lac Darwin, une série de 160 marches vous emmène à un point de vue depuis lequel vous pourrez non seulement admirer les panoramas étonnants des Galápagos, mais aussi observer une faune unique de buse des Galápagos, moucherolles vermillon et pinsons des Galápagos.

Votre trajet en panga le long de la côte jusqu'à votre navire vous offre une excellente occasion de voir les cormorans aptères, les manchots des Galápagos et les sympathiques otaries des Galápagos.

Tijeretas Hill
Tijeretas Hill

Colina Tijeretas se traduit en français par la Colline des Frégates, et c’est bien trouvé ! C'est une zone où les deux espèces endémiques d'oiseaux frégates des Galápagos, la frégate superbe et la frégate du Pacifique, partagent le territoire.

La colline elle-même offre une vue magnifique de la baie de Wreck au sud et de Kicker Rock (Léon Dormido) à l'ouest, mais c'est aussi l'occasion parfaite pour votre guide Galapatours de vous en dire davantage sur les deux espèces d'oiseaux frégates que l'on trouve aux Galápagos, et comment vous pouvez les distinguer.

La plage au pied de la colline est un endroit agréable pour se détendre, et les eaux sont sûres pour la nage et la plongée avec tuba - parfait pour se rafraîchir après la balade !

Tortuga Bay Beach
Plage de Tortuga Bay

La plage de Tortuga Bay est une charmante promenade de 1 km depuis Puerto Ayora et est l'une des plus belles plages des Galápagos.

Lorsque vous marchez jusqu'à la plage, vous traversez une zone de végétation aride remplie d'oiseaux. Votre guide naturaliste expert Galapatours vous aidera à identifier de nombreuses espèces, dont les fameux pinsons des Galápagos.

Lorsque vous atteindrez la plage, vous verrez une scène tropicale sublime - du sable blanc et le contraste des vagues turquoise. Vous verrez souvent des surfeurs, signe que ces vagues cachent de forts courants et marées. Vous devez donc être prudent si vous décidez de nager. Une autre option est de continuer jusqu'à la deuxième partie de la plage de Tortuga Bay, de l'autre côté du promontoire.

Cette plage s'ouvre sur une petite baie abritée de la houle ce qui en fait un endroit merveilleusement calme pour nager ou faire de la plongée avec masque et tuba. Cette petite baie est bordée de mangroves des Galápagos, véritable paradis pour les oiseaux et la vie marine. Dans les eaux, vous pouvez voir des raies, des petits requins et des iguanes marins sur les promontoires rocheux.

Tortuga Beach et Tortuga Bay sont des endroits merveilleux, non seulement pour se détendre et profiter du soleil, mais aussi pour explorer davantage la faune et les habitats uniques des Galápagos.

Transfer from ship to Baltra airport (organized)
Transfert du bateau à l'aéroport de Baltra

Votre aventure aux Galápagos se termine avec votre retour sur l'île de Baltra. Après ce que beaucoup de visiteurs décrivent comme un adieu émouvant à votre bateau et à son équipage, vous monterez dans le véhicule de transfert qui vous emmènera à l'aéroport pour prendre votre vol de retour vers le continent. L'aéroport de Baltra dessert Guayaquil ou Quito, et nous pouvons organiser les vols qui correspondent le mieux à vos projets - en particulier si vous continuez un voyage en Amérique latine. Parlez à l'un de nos experts Galapatours car nous sommes en mesure de proposer de très bons tarifs sur les vols à destination et en provenance des Galápagos. Note : Il est possible de passer quelques jours aux Galápagos après votre croisière. Faites-le nous savoir et nous nous occuperons de la logistique. Le transfert de Baltra à Puerto Ayora, par exemple, est très facile.

Witch Hill
Colline des Sorcières "Witch Hill"

La plage de sable corallien d'un blanc éclatant de la Colline des Sorcières ("Cerro Brujo") est, à notre avis, l'une des meilleures des Galápagos. La colline elle-même est le produit d'un cône de tuf volcanique - un cône composé de cendres et de débris volcaniques compacts. Ce fut l'un des premiers sites que Charles Darwin visita lors de son fameux voyage à bord du Beagle.

C'est un endroit merveilleux pour voir de nombreuses espèces endémiques des Galápagos, à la fois marines, terrestres et aviaires. Parmi les animaux que vous pourrez voir lors d'une visite à la Colline des Sorcières vous trouverez les otaries des Galápagos, les iguanes marins, les pélicans et les fous à pieds bleus des Galápagos. Il est possible de marcher le long de la plage à un rythme tranquille, en admirant de tout ce qui vous entoure.

Nous vous recommandons vraiment de faire de la plongée avec tuba pour observer de raies, de tortues marines, des coraux et d'une large variété de poissons tropicaux. Si vous n'êtes pas nageur, une balade en panga vous permettra de voir beaucoup d'animaux sauvages grâce aux eaux cristallines de cette magnifique plage.

Nos voyages pour repérer les : Brown Pelican

Prix
Prix minimum

EUR 100

Prix maximum

EUR 21000

Durée (Jours)
Jours minimum

3

Jours maximum

19

Catégorie de navire

Type de navire

Équipements

Type de croisière

Micaela
Vos coordonnées
Micaela
Appelez maintenant
+33 1 86 26 29 65
Nous sommes là pour vous.
Micaela