Galapatours Logo without whitespace
Galapagos Sea Lion

Otarie des Galapagos

Surf et bain de soleil aux Galapagos

Ce qu'il faut savoir sur : Lion de mer des Galápagos

L’otarie des Galapagos est très commune tout autour des îles et vous ne serez jamais bien loin d'un groupe se prélassant au soleil. Il s'agit officiellement d'une sous-espèce de l’otarie de Californie, bien que certains experts affirment qu'il s'agit en fait d'une espèce distincte. Que vous soyez d’une ou l’autre des deux écoles, vous tomberez sous le charme de ces créatures fascinantes !

Les otaries des Galápagos vivent dans les eaux de l'archipel et on estime à 50 000 le nombre de spécimens dans les îles. Elles vivent dans de grandes colonies et s'installent souvent sur des étendues entières de plage sablonneuse où elles peuvent se prélasser, grogner, se disputer, roupiller, en somme, accaparer le territoire !  Les mâles sont d'une taille impressionnante, avec un cou très épais à l’âge adulte. Les femelles sont beaucoup plus petites, élégantes et gracieuses, dans l’eau comme sur terre.

La saison des amours se déroule de mai à décembre. Pendant cette période, les mâles deviennent très territoriaux et les combats sont fréquents. Chaque colonie au sein des Galápagos donne naissance à ses petits à des moments légèrement différents, échelonnant ainsi les nouveaux arrivants dans l'archipel et contribuant à leur survie en réduisant la surpêche des adultes pour nourrir les petits affamés.

Les otaries des Galápagos sont très curieuses à tel point que si vous allez faire de la plongée au tuba au cours d’une aventure Galapatours, vous serez très probablement en compagnie de ces drôles de créatures. Nos guides experts sauront également vous faire découvrir les sites des îles où les jeunes otaries aiment faire du body surf !

Lion de mer des Galápagos : Faits intéressants

Les otaries des Galápagos peuvent grandir beaucoup - les mâles peuvent mesurer jusqu’à 2,4 m et peser 390 kg !

Les otaries des Galápagos diffèrent des autres espèces d'otaries par leur nez plutôt pointu.

Les otaries des Galápagos sont très sociables et adorent jouer et se poursuivre sous le soleil.

Bien que la population soit en bonne santé sur l'archipel, la population d’otaries des Galápagos peut être décimée par les événements extrêmes d'El Niño.

Lion de mer des Galápagos : Photos de nos voyageurs

Galapagos Sea Lion
Galapagos Sea Lion
Galapagos Sea Lion

Lion de mer des Galápagos : Où l'on peut voir

A walk on Bartholomew
Une promenade sur Bartholomée

L’île Bartolomé est l'excursion la plus populaire auprès des visiteurs des Galápagos, son paysage emblématique étant le plus photographié de tout l'archipel.

Pour commencer votre promenade sur cette île, vous arriverez dans la petite baie en face du célèbre Pinnacle Rock. Vous débuterez ensuite une montée jusqu'au sommet de Bartolomé, à 114 m d'altitude. Vous longerez un sentier de 800 m dont les marches en bois ont été construites par le Service du Parc National afin de protéger le sol de l'érosion causée par les touristes grimpant jusqu'au sommet.

Une fois arrivés au sommet de l'île, les vues spectaculaires seront la récompense de vos efforts. Votre guide expert Galapatours vous montrera tous les points de repère que vous pourrez admirer d'ici - Pinnacle Rock lui-même, les énormes coulées de lave noire de la baie de Sullivan, les îles de Daphné Major et Daphné Minor.

Sur le chemin du retour, vous pourrez identifier les différentes formations volcaniques de l'île, comme les cratères et éclaboussures volcaniques. Vous verrez également quelques exemples remarquables de la capacité des espèces des Galápagos à s’adapter à leur environnement. Par exemple, les agaves (arbustes dont est extraite la Tequila) qui semblent mortes sont en fait très saines avec des feuilles recouvertes de poils gris spécifiques contribuant à refléter le soleil intense et à réduire la perte d'humidité des plantes.

De retour à la plage, la plongée est idéale grâce aux grottes sous-marines et aux rochers de la région. Vous y verrez diverses espèces de requins, des raies et des poissons tropicaux. Plus rarement, les manchots des Galápagos des Galápagos se joindront à vous pour nager !

Chinese Hat
Chapeau Chinois

Le Chapeau Chinois ("Sombrero Chino" pour les locaux) est un îlot situé à une courte distance de la côte sud-est de Santiago. Le petit canal entre le chapeau chinois et Santiago est assez profond, mais abrité et l'eau est d'un turquoise scintillant.

L'îlot prend son nom parce que si vous vous approchez par le nord, vous verrez que ce petit cône volcanique ressemble effectivement au traditionnel chapeau asiatique. Vu d'en haut sur une image satellite, cet îlot est en fait ovale.

Il y a un court sentier de randonnée sur le Chapeau Chinois qui longe la côte ouest de l'île. Il s'agit d'un paysage de gravats volcaniques et de formations de lave.

Le long de la côte du Chapeau Chinois et de la rive opposée de Santiago, vous verrez probablement les otaries des Galápagos et les manchots des Galápagos, se prélassant au soleil ou cherchant de l'ombre pour éviter les moments chauds de la journée. En levant la tête, vous pourriez apercevoir la magnifique buse des Galápagos.

La raison principale d'une visite au Chapeau Chinois est de faire de la plongée avec tuba dans ce canal turquoise. Ici, vous pouvez voir plusieurs espèces de requins, de raies et une variété de poissons tropicaux. Tous les bateaux des Galápagos ne peuvent pas le visiter et les permis ne sont accordés qu'à un petit nombre de bateaux et de guides. Chez Galapatours nous offrons des itinéraires sur tous ces bateaux. Ainsi, si une visite du Chapeau Chinois est importante pour vous, parlez-en à l'un de nos conseillers voyage experts des Galápagos pour vous aider à choisir l'itinéraire parfait.

Dragon Hill
Colline du Dragon

La Colline du Dragon est le siège d'une histoire à succès dans la conservation des Galapagos. En 1975, la quasi-totalité de la population d'iguanes terrestres des Galapagos de cette partie du nord-est de Santa Cruz a été anéantie par des meutes de chiens sauvages. Le Centre de recherche Charles Darwin est passé à l'action avec un programme d'urgence de reproduction et d'élevage d'iguanes terrestres. Le programme a connu un grand succès et le dernier iguane élevé en captivité a été relâché du centre d'élevage sur la Colline du Dragon en 1991. Les iguanes continuent d'être libérés ici tous les 3 ou 4 ans à partir d'autres centres d'élevage des Galapagos pour assurer le succès continu des iguanes de la Colline du Dragon.

Le rivage rocheux est un excellent site de plongée au tuba où vous pouvez nager avec des tortues vertes, des requins et des raies. Un sentier mène à l'intérieur des terres jusqu’à deux lagunes d'eau salée qui accueillent souvent des flamants des Galapagos roses. En continuant le sentier autour de la Colline du Dragon, vous pourrez voir des iguanes terrestres dans la nature, et vous amuser à trouver leurs terriers tout au long du sentier.

En plus des iguanes terrestres, la région autour de la Colline du Dragon est riche d'autres espèces dont les pinsons des Galapagos, les oiseaux moqueurs et le cactus endémiques d'Opuntia. C'est l'un des plus longs sentiers pédestres. Votre guide Galapatours vous recommandera d'utiliser de bonnes chaussures, d'autant plus que le sentier peut être inégal à certains endroits et devenir glissant et boueux après un climat pluvieux.

Lion de mer des Galápagos : Nos voyages

go picture

Votre conseiller voyage

Micaela

Réserver une consultation vidéo

Consultation en face à face de 15 minutes

go picture