Galapagos Shearwater

Puffin des Galapagos

Une des "nouvelles espèces" des Galapagos !

Informations sur : Puffin des Galápagos

Ce petit oiseau noir et blanc vit et se reproduit sur les îles Galapagos, mais il a aussi été vu à l'ouest du Mexique et sur les côtes d'Amérique centrale. Jusqu'à tout récemment, le puffin des Galapagos était considéré comme une sous-espèce d'un autre puffin. Il a récemment été reconnu comme une véritable espèce à part entière.

Vous pouvez voir les puffins des Galapagos près des côtes des îles sur lesquelles ils ont des colonies de reproduction - principalement Santa Cruz, Española, et l'île très éloignée et inhabitée de Wolf. Ils cueillent souvent leur nourriture avec d'autres oiseaux comme les fous ou les tourterelles. Les puffins des Galapagos volent très bas, près de la surface de l'eau et à grande vitesse. Le battement d’ailes rapide suivi du glissement sont caractéristiques pour les identifier facilement en vol.

Le puffin des Galapagos n'est pas actuellement inscrit sur la liste des espèces menacées, mais comme vous l'expliquera votre guide naturaliste Galapatours, leur nombre global a diminué ces dernières années. La principale menace pour ces oiseaux provient d'espèces introduites comme les chats et les rats qui peuvent manger jeunes et adultes dans leurs terriers de nidification. Ils sont également menacés par des animaux comme les chèvres et d'autres herbivores qui détruisent rapidement le couvert naturel dans lequel les oiseaux aiment nicher.

Grâce aux efforts du Parc National des Galapagos qui contrôle les espèces introduites sur les îles où se reproduisent les puffins des Galapagos, la population a commencé à se stabiliser. Vous en apprendrez beaucoup plus sur les efforts de conservation aux Galapagos sur tous nos itinéraires touristiques.

Faits intéressants sur Puffin des Galápagos

Les puffins des Galápagos restent généralement près de l'archipel, mais certains ont été aperçus au Mexique.

L'alimentation principale du puffin des Galápagos est composée de calamars et de poissons.

Les mâles et les femelles ont exactement le même marquage et la même couleur.

On voit souvent les puffins des Galápagos se nourrir en mer aux côtés des fous et d'autres sortes de puffins.

Photos : Puffin des Galápagos

Galapagos Shearwater
Galapagos Shearwater

Points forts où l'on peut voir : Puffin des Galápagos

Chinese Hat
Chapeau Chinois

Le Chapeau Chinois ("Sombrero Chino" pour les locaux) est un îlot situé à une courte distance de la côte sud-est de Santiago. Le petit canal entre le chapeau chinois et Santiago est assez profond, mais abrité et l'eau est d'un turquoise scintillant.

L'îlot prend son nom parce que si vous vous approchez par le nord, vous verrez que ce petit cône volcanique ressemble effectivement au traditionnel chapeau asiatique. Vu d'en haut sur une image satellite, cet îlot est en fait ovale.

Il y a un court sentier de randonnée sur le Chapeau Chinois qui longe la côte ouest de l'île. Il s'agit d'un paysage de gravats volcaniques et de formations de lave.

Le long de la côte du Chapeau Chinois et de la rive opposée de Santiago, vous verrez probablement les otaries des Galápagos et les manchots des Galápagos, se prélassant au soleil ou cherchant de l'ombre pour éviter les moments chauds de la journée. En levant la tête, vous pourriez apercevoir la magnifique buse des Galápagos.

La raison principale d'une visite au Chapeau Chinois est de faire de la plongée avec tuba dans ce canal turquoise. Ici, vous pouvez voir plusieurs espèces de requins, de raies et une variété de poissons tropicaux. Tous les bateaux des Galápagos ne peuvent pas le visiter et les permis ne sont accordés qu'à un petit nombre de bateaux et de guides. Chez Galapatours nous offrons des itinéraires sur tous ces bateaux. Ainsi, si une visite du Chapeau Chinois est importante pour vous, parlez-en à l'un de nos conseillers voyage experts des Galápagos pour vous aider à choisir l'itinéraire parfait.

Dragon Hill
Colline du Dragon

La Colline du Dragon est le siège d'une histoire à succès dans la conservation des Galapagos. En 1975, la quasi-totalité de la population d'iguanes terrestres des Galapagos de cette partie du nord-est de Santa Cruz a été anéantie par des meutes de chiens sauvages. Le Centre de recherche Charles Darwin est passé à l'action avec un programme d'urgence de reproduction et d'élevage d'iguanes terrestres. Le programme a connu un grand succès et le dernier iguane élevé en captivité a été relâché du centre d'élevage sur la Colline du Dragon en 1991. Les iguanes continuent d'être libérés ici tous les 3 ou 4 ans à partir d'autres centres d'élevage des Galapagos pour assurer le succès continu des iguanes de la Colline du Dragon.

Le rivage rocheux est un excellent site de plongée au tuba où vous pouvez nager avec des tortues vertes, des requins et des raies. Un sentier mène à l'intérieur des terres jusqu’à deux lagunes d'eau salée qui accueillent souvent des flamants des Galapagos roses. En continuant le sentier autour de la Colline du Dragon, vous pourrez voir des iguanes terrestres dans la nature, et vous amuser à trouver leurs terriers tout au long du sentier.

En plus des iguanes terrestres, la région autour de la Colline du Dragon est riche d'autres espèces dont les pinsons des Galapagos, les oiseaux moqueurs et le cactus endémiques d'Opuntia. C'est l'un des plus longs sentiers pédestres. Votre guide Galapatours vous recommandera d'utiliser de bonnes chaussures, d'autant plus que le sentier peut être inégal à certains endroits et devenir glissant et boueux après un climat pluvieux.

Nos voyages pour repérer les : Puffin des Galápagos

Micaela
Vos coordonnées
Micaela
Appelez maintenant
+33 1 86 26 29 65
Nous sommes là pour vous.
Micaela